Quels sont les niveaux de la GTB ?

Pour automatiser la gestion énergétique de leurs bâtiments de leur entreprise ont recours à la Gestion Technique du Bâtiment (abrégée GTB). Cette option a des avantages écologiques, économiques et réglementaires pour l’entreprise. Compte tenu du niveau d’implication des TICs, distingue trois niveaux de GTB. En quoi consistent les 3 niveaux de la GTB ?

Qu’est-ce que la GTB ?

La GTB est un système informatique qui permet d’avoir une vue globale sur les équipements techniques d’un bâtiment et de le superviser. Elle permet une gestion d’ensemble contrairement à la GTC (Gestion Technique Centralisée) qui gère les installations techniques d’un seul lot défini.

A découvrir également : Quel est le smic net en restauration ?

Elle est généralement utilisée dans le secteur tertiaire. Les installations techniques gérées par le GTB inclus :

  • Le chauffage, la ventilation et la climatisation,
  • Les équipements de plomberie comme les pompes de relevage, le niveau des cuves,
  • Le réseau d’électricité et d’éclairage,
  • Les dispositifs de sécurité comme la vidéo-surveillance et le contrôle d’accès des ouvertures,
  • L’alarme incendie et ses différents détecteurs ou systèmes d’extinction,
  • Etc.

Quels sont les 3 niveaux de la GTB ?

La GTB a trois niveaux selon l’intégration des TICs dans le système :

A lire également : Quelles sont les étapes essentielles pour renforcer son SEO ?

  • Niveau 1 : La surveillance des installations de sécurité et l’optimisation de la maintenance technique
  • Niveau 2 : Le contrôle du confort et l’optimisation des coûts d’exploitation
  • Niveau 3 : L’analyse de la consommation énergétique du bâtiment

Le niveau 1

C’est le niveau de base de la GTB. Il concerne les systèmes de base tels que l’électricité, le chauffage, la ventilation, l’eau et les installations sanitaires. Les équipements de sécurité (dispositifs de commande manuelle, les larmes incendient, les systèmes de détection de fumée) sont aussi concernés.

Ils sont gérés de façon autonome et ne nécessitent pas un recours aux technologies de l’information et de la communication (TIC).  On retrouve le GTB dans les bâtiments de petite taille.

Le niveau 2

C’est le niveau intermédiaire de la GTB. Il concerne les systèmes de contrôle et de gestion plus avancés qui utilisent des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour surveiller et contrôler les systèmes de manière centralisée.

Le système permet une gestion centralisée et automatisée des systèmes du bâtiment. On le retrouve généralement dans les bâtiments de petite taille et de taille moyenne. Peut être considéré comme système de GTB de niveau 2 :

  • Les capteurs installés dans différentes parties du bâtiment pour mesurer des paramètres tels que la température, l’humidité, la qualité de l’air, la luminosité, etc.
  • Les contrôleurs des appareils électroniques qui permettent de surveiller et de contrôler les systèmes du bâtiment en fonction des données fournies par les capteurs.
  • Les logiciels de gestion utilisés pour surveiller et contrôler les systèmes du bâtiment de manière centralisée, ainsi que pour gérer les incidents et les travaux de maintenance de manière efficace.
  • Les systèmes de communication qui transmettent les données des capteurs et des contrôleurs à un centre de contrôle centralisé, où elles peuvent être utilisées pour surveiller et contrôler les systèmes du bâtiment.

Le niveau 3

C’est le niveau avancé de la GTB. Il concerne les systèmes de gestion intégrée et automatisée qui utilisent des technologies TIC pour surveiller et contrôler de manière centralisée l’ensemble des systèmes du bâtiment.

Peut être considéré comme système de GTB de niveau 2 les capteurs, les contrôleurs des appareils électroniques,  les logiciels de gestion et les systèmes de communication comme dans le cas des systèmes GTB niveau 2 mais de façon plus avancée.